Rechercher dans ce blog

samedi 13 février 2016

Le Lycée d'Aristote


Vestiges du lycée d’Aristote, en plein centre d’Athènes. Outre les restes de deux temples, les vestiges comprennent les ruines d’une palestre. Près du temple consacré à Apollon lycéen (dont vient le terme lycée), qu’Aristote (384-322 av. J.-C.) avait fondé son académie vers 335 av. J.-C., après son retour de Macédoine suite au départ de son élève Alexandre le Grand pour ses guerres de conquête. Le philosophe y enseignait la rhétorique, les mathématiques et la philosophie. Il dispensait son enseignement à ses disciples en marchant, ce qui explique que son école est dite péripatétique, ou péripatéticienne, du grec ancien peripatetikós, « qui aime se promener en discutant ». Au temps d’Aristote, les élèves s’entraînaient aussi à la lutte sur le palestre et étudiaient sur des parchemins dans des pièces situées autour de la cour centrale. Le lycée constituait l’une des trois grandes écoles philosophiques de l’antiquité grecque avec l’académie de Platon et l’école du Cynosarge, créée par les cyniques après la mort de Socrate.

Ce parc archéologique s’étend sur environ un hectare.













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire